samedi, décembre 30, 2006

Merci Monsieur Bush!

Merci de nous avoir fourni un sujet de discussion pour ce jour d’Aïd…
Merci d’avoir pris la décision à la place du peuple irakien…
Merci d’avoir accéléré l’exécution, on ne sait jamais Saddam pourrait peut être nuire au peuple irakien s’il reste en vie enfermé dans sa cellule, contrairement à vous qui essayer de reconstruire un Iraq démocratique, vous qui avez l’air de savoir ce qu’il y a de mieux pour le peuple irakien…
Merci de nous rappeler à quel point nous sommes impuissants…
Merci de nous démontrer que les dirigeants arabes sont des marionnettes entre vos mains…
Merci de nous prouver une fois de plus que vous maîtriser le monde…
Merci de nous prendre tous pour des cons…

vendredi, décembre 29, 2006

Home Sweet Home...

Enfin de retour dans mon environnement...
Enfin de retour chez moi...
Pour une courte période mais au moins je vais pouvoir voir les gens que j'aime et qui m'ont beaucoup manqués...

lundi, décembre 25, 2006

.

.



















.

vendredi, décembre 22, 2006

Lundi 25/12, Action Note Blanche







Cliquez sur l'image

lundi, décembre 18, 2006

Viol au masculin

Au cours d’une discussion avec des amis à moi j’ai été surprise que la majorité d’entre eux ont comme fantasme le fait d’être violés par une femme.



Dites moi ce que vous en pensez les mecs ?



Vous aimeriez qu’au cours d’un dîner en tête à tête chez une femme que vous connaissez à peine…

Qu’elle se lève…

Prenne une corde…

Attache vos mains derrière votre dos au dossier de la chaise…

Vous bande les yeux pour que vous ne sachiez pas quel supplice elle va vous infliger…

Ou bien préférez vous qu’elle vous bâillonne pour que vous ne puissiez pas pousser de cris…

A vous de choisir…

Elle mettra une musique d’opéra…

Une odeur de parfum sucré se répand dans la pièce…

Un chandelier en cuivre sur la table…

La cire dégouline…

Et les bougies font danser les ombres sur les murs…

Et donnent une taille démesurée pour le moindre petit objet dans la pièce…



Elle vous attache les pieds, chacun à des pieds de la chaise…

Elle ouvre votre chemise d’un seul trait et les boutons se dispersent sur le sol dans la pièce…

Elle se balance devant vous…

Elle vous provoque…

Elle essaye de réveiller vos sens…

De dresser chaque poil sur votre corps…

De dresser tout ce qui se dresse…



Vous serez indifférent ?

Vous résisterez ?

Ou bien vous vous laisserez faire ?



Elle attaque votre ceinture…

Et elle vous attaque…

A coup de…

Baisers fougueux sur tout votre corps…

Morsures qui vous feront gémir…

Un mélange de douleur et de plaisir…

De peur…

D’inquiétude….

Et de curiosité…



Alors dites moi messieurs, fantasme ou pas fantasme ?

mercredi, décembre 13, 2006

Pause déjeuner

Pause déjeuner pour les autres

Heures sup pour moi

Je viens de m’apercevoir que la clim fonctionne chaud froid

Ouf !!

Ils sont terribles ces marocains, le chauffage ne fait pas partie de leur culture !!



Mes orteils bougent de nouveau…

Je me débarrasse de mon surplus de vêtements…

Mon écharpe…

Je me sens plus légère…



Cette chaleur qui commence à envahir mon corps…

Qui commence à balancer au rythme des plantes emportées par le vent à l’extérieur…

Je mets un peu de musique…

Mon humeur me propose « Bessa me mucho »…

Je fredonne…

Je ferme la porte de la salle de réunion…

J’augmente le volume…

J’enlève mes chaussures…

(Il y a une moquette)

Je commence à bouger…

La musique…

La chaleur…

Et mon imagination…

M’emportent loin…

Je ferme les yeux…

Et le décor change…



Cette immense table devient un immense lit…

Des rideaux l’entourent de tous les cotés…

Des couleurs chaudes…

Des gros coussins dispersés sur le lit…

Mon corps au bon milieu…

La même musique remplit les lieux…

La chaleur devient plus intense…

Plus agréable…

Mais elle change de source…

Elle devient humaine…

Charnelle…

Une envie de partager cet instant…

Des partager cette chaleur et la diffuser dans un autre corps…

De l’emporter avec moi…

De réveiller ses sens…

De le faire vibrer…

De plaisir…




mardi, décembre 12, 2006

J'ai retrouvé mon passeport

Maintenant que j’ai l’embarras du choix sur où passer l’Aïd au Maroc
Maintenant que je suis invitée chez pleins de familles marocaines
Je retrouve mon passeport !!!

Et oui ! J’ai retrouvé mon passeport !!
Il y a eu un échange de sacoche de PC avec le client et il ne s’en est pas aperçu parce qu’il était parti en congé et qu’il n’a pas utilisé sa sacoche à son retour !!!
Le pire c’est que je lui ai demandé de bien chercher et il m’a confirmé qu’il ne l’a pas trouvé !!!

Tout est bien qui finit bien !!

Mais je m’en veux quand même d’avoir dérangé plusieurs personnes…
Entre autre Luna la pauvre qui a du supporté mon humeur massacrante de la veille de mon départ à l’ambassade et qui s’est comporté en une vraie amie monnaie rare de nos jours !!
Maintenant il va falloir que je retrouve ma CIN!!!!

vendredi, décembre 08, 2006

La place de mes rêves...

Je voulais y aller depuis longtemps déjà
J’en ai rêvé…
Je l’ai visitée à travers les écrits de Tahar Ben Jalloun…
La fameuse place de Jemaa El Fnaa

Ma première visite à Marrakech…
J’étais excitée…
J’allais enfin voir ma place…
Je savais en avance ce qui s’y trouvait…
Mais je voulais voir tout ça de mes propres yeux…
Le sentir…
L’entendre…


En arrivant à la place…
La première chose que j’ai remarqué c’est les étalages des marchands de fruits à droite et à gauche…
Ils brillaient sous les lumières…
Les restos ambulants…
L’odeur des grillades…
La fumée…


Puis il y a eu une première troupe traditionnelle…
Leur musique se mélangeait aux autres musiques…
Et au bruit environnant…
Tu fermes les yeux et tu n’entends plus qu’eux…


Quelques mètres plus loin, les fameux charmeurs de serpents…
J’ai même pris des photos avec un serpent autour du coup…

Puis il y avait une troupe de travestis, habillés en noir et cachant leurs visages de façon à ne laisser apparaître que leurs yeux…
Ils dansaient en faisant participer les spectateurs et en les invitant à prendre des photos avec eux et ils s’apprêtaient au jeu…
A la fin, l’un d’entre eux s’est mis à nous donner des conseils pour apprivoiser les hommes !!

Il y avait un couple, qui jouait à des tours de magie avec un chapeau…
D’autres jeux, comme accrocher des bouteilles de coca à des cannes à pêche…

Des personnes de toutes les origines…
De tous les âges…

Un festival de couleur…
Un mélange d’odeur…
Des sons…

J’ai été transportée…
Charmée…
Ensorcelée…

Je l’ai retrouvée telle que je l’ai toujours imaginée…

En route vers l’ambassade…

Ça fait des années que je n’ai pas pris le train et là je devais le prendre pour aller à l’ambassade de Tunisie à Rabat…
C’était très agréable…
Et très confortable…
J’ai eu le temps d’admirer le paysage…

Je voyais le coté caché de la ville…
The back stage…
J’ai eu l’impression que Casa était comme le décor de Hollywood : rien que la façade !
J’ai été impressionnée par le nombre de bidon-villes par lesquels je suis passée et ce qui m’a amusée c’est les antennes paraboliques au dessus !!!

Il y a aussi autre chose que j’ai remarquée, c’est que quand tu es dans un train tu passes forcément derrière les construction et là ça m’a rappelé la Tunisie, avec des clôtures en briques et non peintes… des déchets jetés par-dessus les clôtures…
C’est un paysage qui m’était familier…

Arrivée à Rabat, j’ai mis 10 mn à chercher un taxi en vain !
Et au fait je cherchais un taxi rouge comme à Casa, alors que ceux de Rabat étaient bleus et qu'il y en avait pleins juste devant moi!!

Arrivée à l’Ambassade, on m’a rassurée, le Consul était très aimable (il a étudié dans la même fac que moi), mon dossier a été rapidement constitué et ce grâce à mon ami El Greco qui a appelé l’ambassade pour dire que je venais de sa part…
Merci Rached !

J’avais pas assez d’argent pour payer mon timbre je n’avais que 80 euros et le timbre (en cas de perte) coûtait 82 euros, le consul m’a dépannée et le lendemain Manal notre bloggeuse marocaine (puisqu’elle est sur place) est allée le rembourser pour que je ne fasse pas le va et vient : Merci Manal !!

Mon dossier a été transmis à Tunis via l’ambassade

A suivre…

jeudi, décembre 07, 2006

Je positive

Il y a Luna qui me demande tout le temps comment j’arrive à garder mon sang froid par rapport à ce qui m’arrive…
Comment je suis arrivée à m’amuser pendant le week-end à Marrakech sachant que j’avais plus de papiers ?
Pendant le week-end je ne pouvais engager aucune procédure et le fait de partir loin de Casa allait me changer les idées.

Ma vision des choses…
J’ai perdu mon passeport, qu’elle est le pire scénario pour cette situation ?
Avoir un laisser passer pour rentrer en Tunisie… arrivée en Tunisie je serai coincée sans passeport… ils vont mettre des mois avant de me le renouveler… Je perdrai mon boulot parce que sur mon contrat de travail il y a une clause selon laquelle je serai amenée à me déplacer constamment et donc sans passeport je ne pourrai plus assurer mes fonctions…
Je chercherai un autre boulot ou bien je me consacrerai à mon agriculture…
J’aurai plus de temps pour ma vie privée…
Je fonderai une famille…

Non mais franchement…
Il y a pire dans la vie, n’est ce pas ?
Je suis en bonne santé…
Les gens que j’aime sont en bonne santé…
C’est pas l’essentiel ?
Et en plus je serai coincée chez moi, en Tunisie !

C’est de cette façon que j’arrive à relativiser…
Mais bon j’aimerai quand même avoir mon passeport et entre temps je vais enchaîner deux missions et je ne vais pas rentrer de si tôt en Tunisie.

mardi, décembre 05, 2006

Un tour dans les postes de polices marocains

J’ai fais la préfecture de police et trois autres postes, j’ai halluciné…
Des portes sans serrures…
Des murs sans couleurs…
Des machines à écrire des années 60…
Des stores qui tombent d’un coté et qui sont accrochés de l’autre…
Tout est gris, sale…
Pas la trace d’un ordinateur…
Complètement archaïque…
J’ai fait un voyage dans le passé !!!
L’incontournable vers de thé à coté de chaque employé…

Des photos de morts et de disparus sur les murs…
La photo d’une petite fille morte avec la tête fracassée…

J’ai un peu galéré pour avoir ma déclaration de perte…
Mais bon il y a toujours des solutions à ce genre de situation…
C’est toujours l’ami d’un ami qui nous dépanne !

Et là je dois dire que je suis déçue par le comportement de mes collègues tunisiens : aucun d’entre eux ne m’a proposé de m’accompagner au poste de police !!

Heureusement qu’un ami marocain m’a accompagnée !!

J’ai eu ma déclaration…

lundi, décembre 04, 2006

Je suis sans identité !

J’ai perdu mon passeport !!
J’ai perdu ma carte d’identité !!

Vendredi matin en préparant mon sac à dos pour partir à Marrakech, j’ai cherché mon passeport pour le prendre avec moi, je ne l’ai pas trouvé…

Je ne voulais pas paniquer et surtout je ne voulais pas gâcher mon week-end. Surtout que je ne pouvais rien faire avant le lundi.
J’ai pensé à prendre ma carte d’identité, mais je ne l’ai pas trouvé non plus !!!

Du coup je suis partie seulement avec mon permis de conduire comme pièce d’identité !

De retour dans mon appart, j’ai tout fouillé : rien !
La dernière fois que j’ai vu mon passeport c’est en arrivant à Casa, je me souviens l’avoir mis dans la sacoche de mon PC.

Première étape : déclaration de perte
A suivre…

vendredi, décembre 01, 2006

Papa...

Pleins d’images me reviennent
Plusieurs souvenirs
Des rires
Des pleurs
Nos coups de cœur et nos coups de gueule

Je me souviens…
Que tu aimais me brosser les cheveux et me les sécher en sortant de la douche...
Que je m’asseyais toujours sur tes genoux jusqu’à un âge tardif…
Je me souviens que tu m’aidais à cacher mon biberon lorsqu’on avait des invités et que je voulais l’emporter dans ma chambre (je prenais le biberon jusqu’à l’âge de 8 ans et je buvais un litre de lait par jour !!!)
Je me souviens aussi de l’année de mon bac, de ma période de révision et comment on se bagarrait avec les oreillers…
Je me souviens aussi comment je te mettais de la mousse à raser sur le visage quand tu dormais…
Je me souviens comment on se réveillait tard le soir pour regarder les parties de boxe ensemble…

Je me souviens de nos balades dans les champs…
Je me souviens du dernier mois…
De nos sorties journalières et on ne rentrait qu’au moment de rupture du jeune (c’était le dernier mois de ramadan qu’on passe ensemble)
Je me souviens du dernier endroit qu’on a visité, c’était Ghar El Melh la veille de l’Aïd…
Je me souviens du dernier Aïd que t’as passé avec nous (on a fait des photos qui ont immortalisé ce moment)

Je me souviens du début de la fin…
C’était le deuxième jour de l’Aïd…
Je me souviens de ta chute…
Je me souviens…

Des derniers jours à la clinique…
Je garde les dernières images dans ma tête…
Tes dernières paroles…
Ton dernier sourire…

Je me souviens que je ne voulais pas entrer te voir dans la salle de réanimation…
Je voulais que la dernière image que je vois soit vivante…
Mais j’ai cédé...
Je t’ai vu…
Cette image… m’a fait mal et me fait encore mal…
Je la vois encore quand je ferme les yeux…
Mais je les réouvre vite pour revoir les plus belles images qui resteront gravées dans ma mémoire…


Je me souviens du jour de ton enterrement…
Et du lendemain…
Je n’ai pas accepté l’idée que tu sois au fond de la terre…
Je n’ai pas supporté l’idée de ne plus jamais te voir…

Merci Papa…
Pour la vie que tu m’as donnée…
Pour la patience que t’as eu pour m’élever…
Pour les beaux moments…
Pour l’amour de la terre et de la nature que tu m’as transmis…
Pour avoir toujours été là quand j’avais besoin de toi…
Pour avoir toujours soutenu mes idées…


Merci Papa…

Aujourd’hui, cela fait exactement trois ans que tu nous as quittés…
J’aurai bien aimer être en Tunisie pour aller me recueillir sur ta tombe…

Tu me manques…

jeudi, novembre 30, 2006

Alice au pays des merveilles!!


C'est la sensation que j'ai eu le dimanche lorsqu'on a eu un librairie rien qu'à nous...
La proprio nous a ouvert la librairie parcequ'on pouvait pas y aller au milieu de semaine...
Je ne sais pas combien de temps on a passé la bas, mais tout ce que je sais c'est que j'ai eu l'impression d'être un enfant dans un magasin de jouet qui n'ouvre que pour lui!!
J'ai fait le plein de livre pour l'hiver...
Cela fait un bout de temps que j'ai pas passé un aprem dans une librairie...
Je me suis vraiment faite plaisir...

Un instant magique...


Après le déjeuner…
Un réel plaisir qu’est le thé…
La façon dont c’est présenté…
La couleur du récipient en cuivre…
L’odeur de la menthe…
La façon avec laquelle il est versé dans le verre…

(Je ne suis pas une bonne photographe mais j’essaye de faire de mon mieux !!)

mardi, novembre 28, 2006

Une petite pensée...

Pleins d'images à partager...
Pleins de couleurs...
Des senteurs...
Du présent...
Des rires et... des rires...
Des folies...
Des bruits...
Le jour et la nuit...

J'en parlerai quand ils se transformeront en souvenirs...
J'ai pris l'habitude de parler au passé!!

samedi, novembre 18, 2006

Je suis prête... presque

Je viens de fermer mes valises (Les détails chez Naddou!!)

Une nouvelle aventure s'est ouverte...

D'abord, il y a ma vie professionelle
J'ai un challenge à relever
Une mission à réussir
Une volonté de réussir à satisfaire
Une confiance à acquérir (celles de mes supérieurs hiérarchiques)
Une place à consolider
Et un CV à enrichir

Dans ma vie personnelle
Des lieux à découvrir
De nouvelles saveurs
Et de nouvelles odeurs
Des personnes à connaitre
Des moments à vivre
Des rires et des... rires...
Des folies
Mes folies
Des soirées de dingues
Des nuits interminables (seulement le weekends)
Des sons
La tentation?
Tentera... tentera pas!!
On verra...
L'éternelle et perpétuelle guerre : raison et passion
Moi et les autres...
Moi et... moi...
Moi et mon coeur...

L'occasion de tester...
De me tester
D'y voir plus clair
Me réveiller d'un rêve...
Ou le poursuivre dans la réalité...


Aller à bientôt!
J'essayerai de vous tenir au courant...

jeudi, novembre 16, 2006

Je pars...

Je vais partir…
Je vais me rapprocher de toi, mais je suis encore loin…
Je vais m’éloigner du théâtre de nos souvenirs…
Mais je t’emporterai avec moi…
Tu me hanteras…

Dés que j’arrive la bas,
J’irai voir l’Atlantique…
Je lui parlerai…
Je lui dirai qu’il ne nous sépare que physiquement et que où que tu sois mes pensées t’atteignent…
J’essayerai de faire la paix avec lui…
Je le contemplerai en pensant que juste en face se trouve ma terre promise…
Et je regretterai le temps de la Pangée !



Ma prochaine destination ça sera toi…

samedi, novembre 11, 2006

Il ne fallait pas pleurer!!!

Une boule se forme au fond de mon ventre
Ma tête commence à tourner
Et mes oreilles à bourdonner
Je me sens impuissante
Mes mains commencent à trembler
C'est tellement frustrant d'essayer de se contrôler
De parler doucement quand on a envie de crier
De croiser les mains quand on a envie de les utiliser

Je me sens déstabilisée
La boule commence à menter
Une vague de chaleur prend naissance au niveau de mon orteil
Elle remonte...
Les battements de mon coeur s'accèlérent
Ma respiration...
La chaleur arrive à ma tête
Je sens mes oreilles chaudes

La boule continue de monter...
Elle arrive au niveau de la gorge...
Elle m'étrangle...
Angoissée...
Désatabilisée...
Abusée...
Impuissante...

Je ne peux plus respirer...
Je ne peux plus parler...
Je ne peux plus avaler ma salive...

Il ne faut pas que ça m'arriva
Il ne faut pas que ça m'arrive
Il ne faut pas que ça m'arrive

Je résiste...

Je commence à voir flou...
Je sens mes yeux s'humidifier...
Je ne veux pas sciller parcequ'ils vont déborder!!

C'est arrivé...
La première larme...
La deuxième...
Et toute une armée...

J'ai pleuré!!!

Maudite impuissance
Maudite journée!!

Point positif: Mes yeux sont plus beau quand je pleure!

lundi, novembre 06, 2006

Le rituel du bain...

Pour moi un bain n’est pas simplement une occasion de se débarrasser de sa crasse et de sa saleté
Pour moi un bain est beaucoup plus que ça…
C’est un moment de détente pendant lequel mon corps de libère de toutes ses tensions…
Où mes pensées se libèrent…
Et où je donne libre court à mon imagination…

Toute une préparation précède…
Quelques gouttes d’une huile essentielle relaxante…
Un bain moussant aux senteurs des fruits rouges…
Des bougies…
La musique qui se marie avec mon humeur du moment…
Léonard Cohen en ce moment… Avec sa voix grave me chante « I’m your man »

Je débranche le fixe et je ferme mon portable
Je me déconnecte l’espace de deux bonnes heures…

Je m’enfonce dans mon bain…
Le temps s’arrête…
Je ferme mes yeux…
Et je m’adonne à mon activité préférée…
Je rêve…Je m’évade…

Mon imagination est boostée…
Mes sens la guide…
Les senteurs… La musique… La chaleur… La vapeur…
Le bruit que fait l’eau au moindre de mes mouvements…
Cette mousse qui épouse mes formes…
Mon genou qui fait un petit trou et sort à l’air libre respirer un coup…
Des bouts de mousse qui glissent…

Mon imagination…
Voyage…
Elle va chercher ce dont elle a besoin…
Ce dont elle a envie…


Une sensation de bien être…
Je me sens légère…
Je plane…
Je rêve…

De toi…

vendredi, novembre 03, 2006

Mon plaisir matinal

C’est de me lever le matin et de ne pas avoir envie de quitter le lit

C’est de repousser l’échéance et de reprogrammer le réveil de 10 mn supplémentaire qui me feront l’effet d’une bonne nuit de sommeil

C’est de sortir un bras de sous la couette pour voir la température dans la chambre

C’est de remettre ce même bras très vite sous la couette pour savourer une dernière fois la chaleur de mon lit

Je me décide à quitter mon lit

Je m’étire pour vérifier que tout est en place…

Je m’assieds sur le bord du lit …

Je pose mon pied par terre

Je cherche mes mules avec la pointe des pieds

J’en trouve une et l’autre est au fond sous le lit

J’ouvre ma fenêtre

La fraîcheur des matins d’automne me caresse le visage…

Une bonne douche

Je me réveille…

L’odeur du café…

Je m’habit

Le contact avec le monde extérieur

L’humidité…

Ces gouttes de rosé sur les pétales des roses…

Un petit escargot grimpe un mur…

L’odeur de la terre humide…

Je passe sous un arbre, je le secoue et il m’arrose…

Des gouttes d’eau sur le visage …

Une fraîcheur qui annonce l’arrivée de l’hiver…

Et que j’apprécie particulièrement !

dimanche, octobre 29, 2006

Sans titre

Qu’est ce que je dois faire si je reçois une déclaration d’amour de quelqu’un que je n’aime pas et que je ne suis pas prête d’aimer ?

Recevoir des messages d’amour à longueur de journée

Des mots d’une intensité et d’une force incroyable

Suis-je une insensible

Suis-je indifférente

Mon cœur appartiendrait-il à un autre ?

Sinon expliquez moi comment rester insensible à tout cela ?

Je n’ai absolument rien fait pour mériter tout ça…

Je le cite :

« Que tu me répondes ou non… Que tu m’aimes ou non… Que tu t’intéresse à moi ou non… Je t’adore »

« …Réfléchie… Pense à nous donner une chance…Je t’aime trop et je ne veux pas m’imaginer sans toi…Je ne vois mon monde qu’à travers toi… »

« Tu sais je n’ai jamais aimé comme ça, je ne sais pas l’expliquer, je me sens bien, épanoui, heureux rien qu’en te parlant, en écoutant ton sourire sincère et profond. Je t’aime et je m’offre à toi, je t’offre ma vie… Tu seras à vie inondée d’amour »

« Toute particule en moi est envoûtée, envahit par toi… »

Ce n’est qu’un petit exemple…

C’est vrai que c’est touchant…

Mais je n’y peux rien !

Pourquoi les rapports humains sont compliqués ?

Pourquoi on a toujours tendance à aimer la mauvaise personne au mauvais moment ?

Pourquoi on n’entend pas les bons mots de la bouche de la bonne personne ?

Je ne veux pas dire que cette personne qui me fait des déclarations n’est pas une bonne personne, mais elle n’est pas la bonne personne pour moi

Ma bonne personne à moi est ailleurs…

lundi, octobre 23, 2006

52!

52 est le nombre de mendiant que j’ai croisé au cimetière aujourd’hui sur un tronçon de 150 m au maximum, je n’ai pas compté ceux qui sont en couple ou en famille, c’est lamentable…

Toute cette misère, toute cette saleté…

Des enfants à même le sol…

C’est vraiment révoltant

De l’autre coté des enfants qui font la fête…

Quelle contradiction et quel écart !

Déjà je n’étais pas de bonne humeur et voir tout cela n’a fait qu’accentuer mon état d’âme !

Je n’aime pas les fêtes ou plutôt je ne les aime plus, elles n’ont plus aucun goût pour depuis que mon père n’est plus là !!

Peu importe,

Bonne Fête d’Aïd.

samedi, octobre 21, 2006

Sacré lui...

Il fait froid à l’extérieur, la porte s’est ouverte et il s’est glissé à l’intérieur. Je dormais, bien au chaud, au fond de mon lit confortable.
Il a pénétré dans ma chambre sur la pointe des pieds…
Il est passé de l’autre coté du lit, il a glissé sous ma couette…
J’ai senti sa présence…
Il s’est approché de moi…
Il cherchait la chaleur…
Il s’est collé contre moi…
Je sentais sa douceur et son souffle…
Je fais semblant de ne pas m’apercevoir de sa présence…
Je le connais il déteste ça, il aime que je me retourne vers lui, que je le prenne dans mes bras, que je le caresse…
C’est la même scène qui se répète tout l’hiver depuis deux ans maintenant…

Je n’ai pas pu résister plus longtemps, je me suis retournées vers lui, je l’ai pris dans mes bras, j’ai commencé à lui caresser le dos, le cou, la tête…
Il adore ça et il me le rend bien…
Au bout de quelques minutes, il a commencé à ronronner…
Sacré chat !!

mercredi, octobre 18, 2006

Je vous laisse choisir le titre... Je n'en ai pas!

J’ai commencé à écrire sans avoir un sujet dans la tête
Ecrire pour voir où est ce que mes mains et mes pensées vont m’emmener
Voir si elles seront capables d’accoucher d’un texte lisible et cohérent
Je mettrai mes pensées sur le papier
Dans leur ordre
Peu importe leur teneur et leur étendue.
Je vais voir après ce que ça fait de lire dans les pensées !
Du coup je ne pense plus rien !
Mes pensées ont peur de se révéler,
Elles ont peur du papier,
Elles ont peur de moi… Oui je pourrai les torturer si elles me contredisent ou bien si elles ne sont pas à mon image…
Je pourrai les emprisonner, ne plus jamais leur permettre de se montrer et de s’afficher…
Ne plus avoir une image en format caractère « noir sur blanc », elles passeront leur vie dans le noir de ma tête…
Maintenant que je dis ça elles vont être méfiantes, elles ne vont plus pouvoir se libérer et être elles mêmes…
Elles vont suivre le chemin de l’hypocrisie pour qu’elles soient à la hauteur de mes espérances, moi, leur maîtresse…
Elles vont révéler la partie que sera politiquement correcte à mes yeux…
Pour échapper à la torture que je leur ferai subir…
Oui je suis la maîtresse de mes pensées quand je le veux, mais pour ne pas les contrarier je les laisse croire qu’elles sont libres de penser ce qu’elles veulent et de le clamer haut et fort…
Je les vois hésiter… chuchoter entre elles dans les coulisses de mon cerveau… anticipant ma réaction…
Elles ne veulent pas se montrer…
Pensées lâches et trouillardes !
Elles ne veulent prendre aucun risque !!
Oui oui je les vois venir, elles vont s’orienter vers le **** puisqu’elles savent que c’est un de mes sujets préférés !
Sales hypocrites !
Elles me laissent les guider
Les manipuler
J’en fais ce que je veux
Je regarde une chaîne d’info si je veux qu’elles se soucient de l’actualité internationale
Un simple documentaire sur Arte les fait rêver…
Un livre leur permet de voyager…
Un souvenir les fait vibrer…
Aucune personnalité…
Je les manipule avec les moyens de communication…J’oriente leur intérêt vers ce qui m’arrange moi…
Leurs intérêts servent les miens !
Et elles pensent qu’elles sont libres de penser !
Quelle naïveté !


To be continued…

mardi, octobre 17, 2006

Parler de **** Me manque !

Je ne sais pas qu’est ce qui a inhibé mon imagination ?

Qu’est ce qui empêche mes doigts d’appuyer sur certaines lettres du clavier ?

Une hibernation prématurée ?

Non je ne pense pas puisque l’hiver c’est ma saison !

Une ménopause qui n’a pas atteint mes hormones mais qui a affecté mon cerveau ?

Ou bien la partie du cerveau consacrée au **** est altérée ? Je n’ai pas reçu de coups sur la tête à ce que je sache !

Enfin si peut être que j’ai reçu un certain coup…

Mais ce n’est pas un coup de tête, ce n’était même pas physique et d’ailleurs sur le coup je ne l’avais même pas senti, je ne l’avais pas vu venir.

Reste à savoir s’il y est pour quelque chose…

Je vais suivre une thérapie spéciale pour pouvoir reparler de **** !

samedi, octobre 14, 2006

Mon samedi

Je me suis réveillée à midi par mon chat qui m’a mordillé les orteilles
Une grasse matinée bien méritée
Une bonne douche
De la bonne humeur
Une fraîcheur tonifiante
J’ai pris ma voiture et j’ai pris la direction d’Hammam Lif
Le ciel a commencé à s’assombrir et les nuages se condensaient
Je ne voulais pas faire demi tour, j’ai poursuivi mon chemin
Des grosses gouttes d’eau commençaient à s’écraser contre les vitres de ma voiture
Il a commencé à pleuvoir très fort et entêtée comme je suis j’ai poursuivi mon chemin…
Puis je commençais à ne plus voir la route, de la grêle d’environ 3 cm de diamètre tombaient, c’était impressionnant ! Je me suis abritée sous un arbre un moment et quand j’ai décidé de rebrousser chemin la route était déjà inondée.
Ensuite j’ai du assisté à un premier accident entre un bus et un camion, puis le deuxième une voiture qui a échapper à un poids lourd, elle a dérapé et percuter le trottoir. Heureusement il n’y a pas de victimes.
Puis, toujours sous la pluie, c’était mon tour : crevaison de ma roue avant.
Je n’ai pas pu la changer parce que je me suis rendue compte qu’on m’a volé mon cric!
Donc j’ai du rentrer chez moi avec un pneu à plat crevé avec un clou de 8 cm!!
Trompée et énervée !
Du coup je me suis décidée de ne pas remettre le pied dehors tout le week-end !

Je pense que j’ai eu droit à un vendredi 13 décalé de quelques heures !

Sous la pluie

Hier il a plu tout l’après midi

Je suis sortie faire une marche pour humer l’odeur de la pluie

L’odeur de la terre qui se dégage

Sentir la fraîcheur de cet automne caresser ma peau

Le bruit de mes pas sur l’asphalte humide

Les feuilles des arbres secouées par le vent me lançaient des petites gouttes d’eau en guise d’avertissement

Quelques petits frissons traversèrent mon corps

J’adore cette sensation !

Ça recommence

La première goutte de pluie a atterrit sur mon front

Puis une deuxième

Et une troisième

Mon tee-shirt commençait à se mouiller

A me coller à la peau

Mes cheveux ruisselaient

La pluie m’aveuglait

Et j’ai continué à marcher

Complètement mouillée

Je ne pouvais pas m’arrêter

Marcher sous la pluie, quand la température extérieur n’est pas très fraîche c’est une sensation à part. A essayer !

(Bien évidemment le bain chaud que j’ai pris juste après était un pur bonheur !)

jeudi, octobre 12, 2006

Le goût de l’interdit

Pourquoi est ce que tout ce qui est interdit a un goût particulier, une saveur particulière.

Pourquoi est ce qu’on est tenté d’essayer les interdits ? Qu’est ce qui nous pousse vers eux ?

Est-ce de la faiblesse ? Est-ce la tentation du diable qui est en nous ? Est-ce de la curiosité ?

Ou bien c’est la combinaison de tout ces facteurs ?

Pourquoi certaines choses, celles qui nous procurent du plaisir en les goûtant (avec tous nos sens), sont interdites par la loi ou bien classées en tant que pêcher par la religion ?

Ce sont pourtant des choses qui nous sont offertes par mère nature.

Je me suis souvent posée ces questions, je ne cherche pas vraiment la réponse de peur qu’elle m’empêche d’aller vers l’interdit de nouveau.

Il y a des plantes, il y a des boissons, mais aussi des actes et des pratiques… et la liste est longue…

Et pourtant ces choses là nous procurent énormément de plaisir !!!

Pourquoi je pense à cela maintenant ?

mardi, octobre 10, 2006

Lotfi Bouchnek : une fierté nationale

Hier soir j’ai assisté au spectacle de Lotfi Bouchnek au théâtre municipal.
Pour ne pas gâcher ce post je parlerai de la mauvaise organisation une autre fois.
Donc je reviens à notre Lotfi Bouchnek
Il a captivé l’assistance
Une présence sur la scène
Une voix d’exception
De ténor
Beaucoup de classe
Un répertoire tunisien
Il raconte des histoires à travers ses chansons, des paroles qui nous touchent…
Une musique de très haut niveau…

Il a fait vibrer la salle
Il nous a fait voyager dans le temps et dans l’espace
Il a fait participer le public au spectacle
Il nous a chanté du malouf
Il était merveilleux…

Bravo et encore bravo !

vendredi, octobre 06, 2006

A HAFEDH

A ton âme...
A ta mémoire...
A nos souvenirs...

A nos courses de vélos à 10 ans...
A nos veillées sur le trottoir devant la maison à 12 ans...
A nos disputes à 13 ans...
A nos booms à 16 ans...
A nos discussions interminables à 18 ans...
A nos rêves de 20 ans...
A nos projets inachevés...

A notre dernière soirée...
Aux larmes que j'ai versé...
A la mort qui m'a blessée...
Et à la vie brisée...

Celà fait 10 ans déjà
Je pense à toi.

lundi, octobre 02, 2006

Un Tour dans la Médina

Hier soir je suis allée faire un tour dans la médina de Tunis
Ce qui m’a impressionné c’est la magie que dégage cet endroit
On sent que chaque pierre, chaque porte raconte une histoire
Les fissures dans les murs m’ont fait l’effet de rides sur le visage d’un vieil homme, on voit les traces du temps et de la vie…

Les odeurs…
Du jasmin…
Quand on passe devant une terrasse de café, on sent l’odeur du café et des « chicha »…
L’humidité que dégagent certains passages étroits…
Même l’odeur nauséabonde de l’urine qui se dégage des coins des petites ruelles obscures nous donne l’impression qu’elle fait partie du décor…

Les couleurs…
Les couleurs vives des portes nouvellement peintes
Des couleurs vieillies pas les temps
La couleur des pierres et du marbre qui encadrent les portes…

Les bruits…
Les bruits des pas dans une ruelle déserte
Les bruits des discussions émanant des cafés…
Un fond de Om Kalthoum…

Les lumières…
Des lanternes
Lumières qui émanent des fenêtres des maisons…
La lumière qu’on entrevoit à la sortie d’un passage sombre et couvert (sabbat)

On sent que l’endroit possède une âme
Eternelle…
Qu’il nous observe
Qu’il a des histoires à nous raconter

Ecoutons le…
Avec notre âme et avec notre cœur
Sentons le…
Et profitons de sa beauté unique et inégalable.

dimanche, octobre 01, 2006

La relation avec les ex

Je pensais toujours que c’est bien de garder le contact avec un ex
Que ce n’est pas bien de faire comme si rien ne s’était passé
Comme si on ne s’est jamais connu
Je pensais qu’il pouvait y avoir une relation d’amitié après la rupture
Je pensais que c’était beaucoup plus sain
Je n’admettais pas l’idée que deux êtres qui se sont aimés, qui ont un vécu, qui ont partagé des moments de joie et de moments de peine, puissent se croiser sans s’adresser la parole.

Mais hier, j’ai changé d’avis, du moins mon avis est devenu nuancé, au fait ça dépend des ex
Il y en a ceux qui n’arrivent pas à faire la part des choses
Qui ont toujours gardé le sentiment d’appartenance ou d’appropriation
Qui n’arrivent pas à tirer un trait sur le passé et de passer à autre chose
Qui refusent de croire que tout est fini
Dans ces cas là, il vaut mieux couper une fois pour toute
Je m’en suis rendue compte un peu tard !

Enfin de compte rien n’est définitif dans la vie, même les choses auxquelles on croyait très fort peuvent tomber à l’eau.

Ça me fait mal de dire ça et ça me fera encore plus mal de rencontrer cette personne là dans la rue et de ne pas lui adresser la parole, mais c’est cette personne qui l’a cherché !

Pour quoi les rapports humains sont si compliqués que ça ?

jeudi, septembre 28, 2006

C'est quoi le bonheur!

C’est une question que je me suis posée ces deniers jours
J’ai remis en cause la notion du bonheur
Est-ce que le bonheur est d’avoir tout ce qu’on veut quand en veut ?
Est-ce que le bonheur est de pouvoir réaliser ses rêves ?

Quelqu’un qui a tout dans la vie
Les moyens matériels
Le confort
Qui peut tout se permettre, il lui faut beaucoup pour le rendre heureux, plus rien ne le surprend, plus rien n’est difficile pour lui (je parle uniquement du coté matériel)
Mais le pire pour cette personne c’est de ne pas pouvoir s’offrir l’affection, l’amour, la santé…

Par contre quelqu’un qui a des moyens limités, qui mène une vie simple, voir très simple
Il suffit d’un rien pour qu’il se sente heureux
Ces gens là ont des rêves simples
Réalisables
Ces gens là ont une certaine tranquillité d’esprit qui ne s’achète pas…
Une paix intérieure

Qui est le plus heureux des deux ?
Qui est conscient de son bonheur et saisit son sens ?
C’est quoi la ou les définitions du bonheur ?

mardi, septembre 26, 2006

La ruée vers la nourriture!

Le mois de ramadhan est sensé être le mois d’abstinences,
Arrêter de boire et de manger
Purifier son cœur et son âme
Faire la paix avec soi et avec autrui

S’abstenir de manger et de boire pour partager la privation dans laquelle vivent les gens nécessiteux…
Tester sa résistance par rapport à la faim, à la soif, à la colère…
A la tentation…

Mais cette abstinence et cet esprit de partage et de solidarité ne perdent-ils pas leur sens si à la rupture du jeûne et pendant la veillée ramadanesque on consomme le double de ce qu’on a l’habitude de consommer tout au long de la journée ?

En rentrant du boulot, je vois les gens faire la queue devant la boulangerie pour acheter du pain.
Quelques mètres plus loin, le marchand d’olives affiche complet
Le vendeur de Zlebia joue à guichet fermé.

J’ai l’impression que le concept du jeûne et son intérêt échappe un peu au tunisien.
Du mois d’abstinence il se transforme en mois de consommation
La contradiction entre le jour et la nuit

Je ne vous apprends rien si je vous dis que je ne m’y connais pas vraiment en religion, mais si l’un d’entre vous s’y connaît ça serait bien s’il nous éclaire.

dimanche, septembre 24, 2006

Une jounée spéciale!!

Je devais prendre la sortie du Kef, mais à ce niveau là sur l’autoroute il y avait de très beaux vignobles, j’admirais le paysage et j’ai raté la sortie.

Il n’y avait pas d’autres sorties, donc je suis allée jusqu’à Beja (un bref passage au Barrage Sidi Salem avant), j’ai acheté des Zlébias en avant première, du fromage et du pain tabouna pour la route, puis j’ai pris la direction du Kef et de Jendouba, mais j’ai pris le chemin le plus long. J’ai pris la direction de Thibar pour aller à Teboursouk et de là aller au Kef. (au lieu d’y aller par Jendouba).
(Entre Oued Zargua et Thibar il y a un très beau parc c’est celui de Djebba : à visiter ou à revisiter)

Je ne connaissais pas cette route et j’avoue que j’étais curieuse de la voir. C’est une route sinueuse qui traverse une montagne donc je n’arrêtais pas de monter, il n’y avait pas de voitures qui me croisaient, il n’y avait pas d’habitation sur une longue distance.

Pas de réseau.
Rien.
La nature, les montagnes, une beauté inégalable…

J’ai roulé pendant une heure sur cette route, j’ai pris mon temps pour admirer le paysage.
Ça fait du bien d’étendre sa vue, de ne pas être limiter et entouré par les bâtiments.

Sur la route, j’ai pris un petit garçon en stop, il rentrait de l’école. Il est en 4ème année primaire, son école est à 8 km de chez lui et il les fait à pieds ou en stop.
Je lui ai demandé comment il fait pendant l’hiver, il m’a répondu que quand il pleut s’il ne trouve pas de stop, il rentre chez lui.
Il m’a appris que le transport rural (Nakl rifi) ne passait qu’une fois par semaine : le mardi.
Je n’en croyais pas mes oreilles !!
Ce garçon portais ses affaires de l’école dans un sac en plastique, son père ne travaillait pas.
Je ne sais pas comment ils parvenaient à subvenir à leurs besoins.
Ça m’a fait mal de voir ça et d’entendre ça, le milieu rural en Tunisie est toujours isolé, ça ne suffit pas de leur installer l’électricité (ce qui leur fait une facture à payer) !!

J’avais dans ma voiture des gâteaux tunisiens et des fruits que je devais emmener chez les gens vers lesquels je me dirigeais, mais en voyant cet enfant j’ai pensé que ça pourrait lui faire plaisir et faire plaisir à sa famille à la veille du mois saint.
En fin je l’espère.

Le sourire de cet enfant je le revois encore, je n’avais pas d’appareil photo, mais ma mémoire a capturé son visage.

Je m’en suis voulue, moi je me plaignais de ma collègue de travail et j’oublie le confort dans lequel je suis !! Je n’ai pas le droit de me plaindre !

Quand j’ai regardé cette enfant j’ai remis en question ma définition du bonheur.
Ça fera l’objet d’un post à part !

J’ai passé une bonne journée, j’ai profité de la nature et j’ai rechargé mes batteries.

En revenant vers Tunis, vers la fin de l’autoroute, on voit le grand Tunis, Mellacine & Co…
J’ai eu l’impression que c’était un Jellaz géant (le cimétière), que des constructions entassée.
Je regrette déjà l’endroit dans lequel j’étais !!

Maintenant mon coté folle : j’ai fais toute cette distance sachant que j’avais pas passé la visite technique de la voiture !

J’ai eu une pensée particulière pour une personne très particulière sur tout le long de ma route ;-)

jeudi, septembre 21, 2006

Ma caméra

Je pense qu’il y a une caméra dans ma tête
Il suffit que j’entende une musique pour revivre un moment
Quand je dis revivre, ce n’est pas se souvenir des images ou des discussions
Mais je ressens toutes les émotions relatives à ce moment là
Je ressens l’odeur
Des sensations vraiment étranges
Même les battements de mon cœur s’adaptent
Je n’arrive pas à trouver une explication
La caméra qui est dans ma tête ne capte pas que les images, mais aussi les émotions, les sensations avec leur intensité, les paroles, les odeurs…
Les rires
Les pleurs
Il suffit d’un rien pour que je replonge dans un passé plus ou moins lointain

Et ce n’est pas la peine de vous dire si une musique me replonge dans des moments de rêve combien de fois je réécoute le morceau !!

C’est drôle, mais j’ai l’impression que tous mes moments de bonheur sont dans le passé, c’est comme si j’étais persuadée que l’avenir ne me fera plus revivre ce genre de moments et qu’il ne m’apportera pas grand-chose.

mercredi, septembre 20, 2006

Infidélité…

Je me suis toujours posées des questions par rapport à l’infidélité
Ma position a varié
De Catégoriquement contre
A une position plus nuancée
De l’intolérance totale à une tolérance conditionnée…

Au début je ne voyais aucune excuse à l’infidélité
Je considérais cela comme étant un geste impardonnable
Si on n’est pas bien avec une personne et bien on casse et on va voir ailleurs

Mais la vie n’est pas si facile que ça
Surtout pour ceux qui sont mariés, il y a les enfants qui entrent en jeu

Donc j’ai commencé à tolérer le geste sans comprendre le pourquoi
Pourquoi aller chercher ailleurs ?
Absence de sentiments ?
Un mal être ?
La routine qui s’installe dans le couple ?
Le partenaire qui n’est pas à la hauteur ?
Un besoin de plaire ? De changement ?
Un vice ?
Un tempérament ?
Polygame ou polyandre dans l’âme ?

Ce que je pense :
Tout d’abord la fidélité c’est un principe.
Si on aime quelqu’un, il nous est très difficile d’aller voir ailleurs, même si toutes les conditions se réunissent (mec super, cadre, circonstances…) c’est vraiment très difficile de le faire !
J’ai déjà était infidèle (une fois), mais la relation battait de l’aile et j’en souffrais énormément à l’époque. Mais j’ai quand même eu ça sur ma conscience parce que j’ai transgressé une règle que je me suis posée.

Sinon, si jamais je m’aperçois que mon (futur) mari me trompe, avant toute chose je me remets en question et j’essaye de le reconquérir.

Après ça, tout dépend de la fréquence et de la nature de ses aventures :
Une fois par je ne sais tout les combien de temps, avec une femme d’une nuit : je fais comme si rien n’était.

Très souvent avec des femmes différentes : mon mari est un obsédé sexuel, à prendre ou à laisser !

Si c’est toujours la même femme, une seule, qu’il voit très souvent : là je me poserai des questions, mais j’avoue que je ne sais pas quelle serait ma réaction, surtout s’il y a des enfants.

Sinon, une chose est certaine, je serai son fournisseur officiel de préservatifs !! Pour être sure qu’il se protégera !!

dimanche, septembre 17, 2006

In Memory

Dans quelques jours, ça va faire 10 ans qu’il m’ quitté, c’était un des mes meilleurs amis, on a grandi ensemble et on a partagé beaucoup de souvenirs ensemble, il est parti à l’âge de 22 ans, un accident tragique…

Dernièrement j’ai lu un article sur un autre blog qui m’a renvoyé vers mes souvenirs.
Je me souviens que le soir de son enterrement je n’ai pas pu dormir. Je ne supportais pas le fait qu’il soit seul, sous un tas de terre. Et c’est une sensation qui a duré toute la semaine qui a suivi.

J’en ai voulu à la mort
J’en ai voulu à la vie
Je m’en suis voulu…

Puis j’ai appris à la connaître la mort
Je n’avais pas le choix
Elle m’avait pris des gens que j’aime
Qui me sont très précieux…

Chaque fois c’est la même chose…
Révolte…
Colère…
Résignation…

Souffrance…
Pleurs…
Chagrin…

La perte d’une personne qu’on aime fait énormément mal, on ressent une douleur qui n’a aucune explication…
On remet tout en question…
On a une nouvelle vision de tout ce qui nous entoure…


A la mémoire de Hafedh,
De Hédi,
Et de mon cher papa qui me manque énormément et qui m’a quittée il y a deux ans et demi.

jeudi, septembre 14, 2006

Encore...

Réveil difficile
Le tailleur que j'ai prévu de mettre qui est directement venu de chez le pressing a déteint
Mes chaussures introuvables : la femme de MENAGE est passée la veille
Je l'appelle : portable fermé
Changement de programme pour la tenue du jour

Je prend me voiture, en milieu de chemin : tac.. mon câble d'embrayage s'est cassé!!!
Je cherche dans l'arrière de la voiture, je trouve un vieux câble, je le change (oui je suis un peu mécano)
Je reprends mon chemin

La journée a mal commencé
Au bureau toujours la même ambiance, mais j'ai essayé de prendre les choses d'un autre côté sinon c'est moi qui vais en souffrir

La dame du bonheur en face est sur sa térrasse
J'ai puisé un peu de mon bonheur pour la journée dans le sien

En rentrant, j'ai du resserrer le câble

Je suis arrivée au boulot avec les mains sales
Et c'est la même chose en rentrant

J'ai hate que la semaine se termine!!

Au fait hier j'ai parlé avec un copain de mes talents de mécano et je ne pensais pas qu'ils allaient être mis à l'épreuve si vite!!

mardi, septembre 12, 2006

Ma journée de m… et le bonheur en face !!

Ça a commencé mal.
Hier soir une voiture m’est rentrée dedans : pas de dégâts
Ce matin même chose : pas de dégâts
Jamais deux sans trois.

Donc déjà ma journée n’a pas bien démarré, ma roue arrière était dégonflée, je me balade sans la visite technique et je dois aller au boulot en évitant les flics. (Chose quasi impossible !).

Un point positif : j’ai trouvé une place pour me garer devant l’immeuble.

Je débarque au bureau et je la vois : j’ai songé à la balancer par la fenêtre sans que personne ne me voit, mais on est au premier et la chute ne l’achèvera pas et elle pourra témoigner contre moi. Par contre ça serait bien si j’arrive à l’emmener dans un bureau du troisième…
Bon Yasmina stop !! Une pensée négative !! (Un peu trop peut être)

Un coup de fil énervant
Un deuxième coup de fil énervant
C’est bien parti !!

Une première réunion
Une deuxième…
5 réunions en une seule journée !!
Et on a gardé la meilleure pour la fin, non je voulais dire la pire !
Et comme si ce n’était pas suffisant il fallait que mon patron rajoute sa sauce !!
Du coup je suis entrain de lui chercher un rôle dans le scénario de la fenêtre !
Bon j’avoue que ça va être plus compliqué avec lui !
Non mais pour qui ils se prennent ces patrons ? Je ne sais pas mais je pense qu’ils ne se rendent pas compte que le contrat qu’on a signé est un contrat de travail et non de soumission
Qu’il doit y avoir du respect mutuel…
Bref je me suis mise dans la peau d’Ally McBeal (je ne sais pas si vous connaissez la série) et je m’imaginer entrain de lui fermer la bouche avec du scotch !!
Je l’avoue : j’ai passé un sale quart d’heure !!

J’ai failli oublier le bonheur en face !!
Et bien de mon bureau je regardais une femme dans l’immeuble en face qui était entrain de peindre la rampe sur sa terrasse, je lui ai envié ce moment !!
Je la sentais heureuse, il fallait la voir !
Ça se voyait qu’il y mettait beaucoup d’amour…
Et un sentiment de tristesse m’envahit.

dimanche, septembre 10, 2006

Proposition indéscente!

Il y a un an, une amie à moi m’a proposé de faire « un truc » à trois avec son ami qui m’apprécie particulièrement.
Au fait, ce qu’elle voulait c’est qu’on fasse « un truc » elle et moi et que lui nous observe.
Et qu’il nous filme.
Mon amie m’a même décrit la chambre dans laquelle ça va se passer, la couleur des draps, la lumière…
Tout un scénario…
Elle me parlait de tout ça avec un naturel dérangeant, choquant surtout venant d’elle !
Elle qui critiquais ma façon de voir les choses !


Je ne sais plus ce qui m’a choqué, l’attitude de mon amie, le fait qu’elle m’ait proposé ça ou bien le fait d’approuver son ami.
Les trois raisons à la fois
Une facette que je ne soupçonnais pas en elle.
Et la vie m’avait apporté une autre déception !
.

Ça m’a plongé dans un long moment de réflexion.
Les gens que je croyais si bien connaître, enfin de compte je ne les connaissais pas vraiment.
J’ai fait une erreur de jugement.


Depuis mon amie n’est plus mon amie
Non pas parce qu’elle est « différente » je n’ai jamais eu de problème avec ça, mais parce qu’elle n’a pas été elle-même, parce qu’elle a profité de notre intimité et parce qu’elle a parlé des ces intimités à son ami
Elle m’a trahie !
Je n’aime pas les gens qui trichent !
Et depuis plus rien ne me surprend dans ce bas monde

Pourquoi j’écris cela ?
Parce que ces derniers jours j’y repense.

samedi, septembre 09, 2006

Micro meet-up!

Je vais vous raconter ma soirée d’hier (chez moi), une soirée qui a commencé à 20h45 et qui s’est terminée à 4h du mat (5h 30 pour moi et je me suis réveillée à 9h30 !!)

Etaient présentes Infinity, Metallicnaddou, Luna et d’autres amies.
Une soirée entre filles.
On a discuté, on a rigolé
Des extraits de vie
Des histoires à dormir debout
Des coups de cœurs et des coups de gueule (spécialité d’Infinity)
Des anecdotes, beaucoup d’humour
J’ai découvert, non j’ai redécouvert des filles exceptionnelles
Des spécimens rares !
On a aussi parlé des blogs (et des bloggeurs, on n’a dit que du bien…)
Ça serait très amusant si je vous raconte nos discussions, mais il va me falloir écrire pendant deux jours !

Les filles ça m’a fait vraiment plaisir que vous soyez venues, on doit refaire ça le plus souvent possible.
Au fait après votre départ j’ai laissé les chats débarrasser la table, donc mon chat a invité tous ses copains du quartier et ils ont fait la fête !!

Au fait on aurait du prendre des photos ! Pas grave on le fera la prochaine fois !

jeudi, septembre 07, 2006

Avis aux anonymes,

Monsieur Anonyme,
Madame Anonyme,

Etant donné que vous faites preuve de lâcheté et que vous commentez toujours sous X.
Et étant donné que vous n'avez même pas le courage de commenter sous un faux nom.
Et étant donné que cette situation persiste, des mesures strictes vont être prises pour éradiquer ce phénomènes d'anonymat:
Loi Yasmina sur les anonymes du O7/O9/2006:
Art 1:
Vous avez une semaine pour régulariser votre situation et choisir un nom d'emprunt
Art 2: Le nom d'emprunt que vous allez choisir sera unique et vous ne pouvez pas le changer pour qu'on puisse reconnaitre vos commentaires
Art 3: Au bout d'une semaine, les commentaires qui seront sous X seront supprimés.
Art 4: Si la situation persiste l'accès aux commentaires sera réservés uniquement aux bloggeurs.

Juste une dernière remarque: Bon Dieu comment voulez vous qu'on avance (dans l'absolu) si vous n'êtes pas foutu de dire ce que vous avez envie de dire même sous un faux nom et sur un sujet y a pas plus banal!!!!
Vous êtes vraiment graves!!

Mes journées au travail

S’épanouir dans son travail est une chose très importante, mais quels sont les facteurs qui favorisent cet épanouissement ?

Je n’ai jamais pansé à cela avant ces dernières semaines puisque j’ai été affectée à un nouveau poste par intérim. (j’espère que ça sera pas le provisoire à la Tunisienne : celui qui dure !!)

Avant cela me faisait plaisir d’arriver au boulot parce que j’étais avec des personnes sympathiques, agréables, souriantes et spontanées. On était sur la même longueur d’onde et on avait des discussions très enrichissantes (en travaillant).

Là je suis dans un bureau avec une fille qui sourit rarement, qui est tout le temps entrain de rouspéter, qui pose le téléphone violemment. Elle pense à haute voix toute la journée, ça aurait été très constructif si j’étais à coté de Freud mais hélas ce n’est pas le cas. Et pour couronner le tout il faut lui répéter une chose 10 fois avant qu’elle ne la fasse !! C’est la joie !!

Donc je me rends compte que l’environnement dans lequel on travaille est très important.

Hier, je me suis levée à 6h30 or d’habitude je me lève une heure plus tard, je me suis assise dehors et je n’avais pas la force de m’habiller, ni l’envie d’ailleurs ! J’avais pas envie d’aller travailler, tout ça pour ne pas pénétrer dans mon bureau !

Quand je me suis décidée de sortir de la maison, je me suis surprise à souhaiter qu’une voiture me rentre dedans pour ne pas aller travailler !!

C’est grave !!

Tout ça à cause d’une personne !! Et comme je tiens beaucoup à mon travail la solution est de me débarrasser de la personne.
Et pour cela j’ai pensé à plusieurs scénarios de meurtre, la méthode, l’arme à utiliser, comment je vais me débarrasser du cadavre, le moment…

Mon état est grave !! Je pense déjà à demain matin, à sa tête, à ses questions…

Il faut absolument que je me débarrasse d’elle !

Je vais essayer de dormir et penser à autre chose !

Si je publie ça, c’est que vraiment j’arrive à bout !!
Et si mon patron lis ça… il ne va pas être très content !!

(Il sera le prochain sur la liste !!!!)

Là ça devient trés grave, je délire!

samedi, septembre 02, 2006

Chhhhut… Je rêve !

Ne me réveillez pas
Laissez moi vivre ce rêve
Un rêve éphémère, comme tous les rêves
Je me sens légère…
Je me sens heureuse…
Rayonnante…

La réalité je la connais (hélas !)
Je ne la fuis pas
Elle va me rattraper un jour ou l’autre
Mais je repousse l’échéance
Là j’ai envie de vivre le présent
Mon présent, en imaginant un futur meilleur même s’il est irréalisable…
J’ai envie de faire durer le rêve
M'y accrocher...
Encore un moment

La réalité je l’ai vécu toute ma vie, une réalité un peu dure des fois…
Elle n’a jamais été à la hauteur de ce que je suis entrain de vivre en ce moment…

Vous devriez essayez de rêver
Ça ne coûte rien et ça fait beaucoup de bien,
Il faut juste se mettre dans la tête qu’un jour il faudrait se réveiller

Je me réveillerai
Donc laissez moi savourer ces derniers moments

On les savourera peut être ensemble
Puisque j’ai pris l’habitude de tout étaler sur mon blog ;-)


Ce rêve a embelli ma vie et il l'a égayé peu importe sa durée future...
Alors message reçu ?

vendredi, septembre 01, 2006

Moi...

On m’analyse…
On me décortique…
On me dissèque…
Je me découvre…
Ou me redécouvre…

Je suis une femme normale, passionnée, aimant la vie avec toutes ses facettes.
Yasmina c’est moi mais sans sentiments. Le fait d’en avoir ne veut pas dire que je change d’avis sur tout ce que j’ai dit auparavant.
Je suis toujours la même personne…
Il y a différentes étapes dans la vie, différents cycles...
L’étape par laquelle je passe n’est pas très réaliste.
Depuis un moment je vis sur un nuage…
Je me sens légère, épanouie, un sentiment de bien-être m’a envahit…
C’est beau ce que je vis…
Tout a un goût différent…
Yasmina elle est très réaliste…Et cette relation a un peu tué ce coté en elle
Cette relation a aussi touché son coté « je contrôle mes sentiments »
Je me suis lâchée…
J’ai été moi-même, spontanée, entière, naturelle…
Et j’ai vécu des moments inoubliables…
Des souvenirs…
Des images…
Des odeurs…
La Yasmina qui est en moi s’est adoucie…
Elle a ouvert son cœur et elle a laissé ses sentiments se mêler au jeu et elle ne le regrette pas…
Et elle continuera à parler de tout ce qui lui passe par la tête !!

mardi, août 29, 2006

YASMINA

J'ai l'impression que Yasmina est entrain de disparaitre.

Que des mensonges!

J'ai dressé une forteresse autour de mon âme et de mon coeur...
J'ai dit que je ne vais plus pleurer...
J'ai dit que je ne vais plus m'attacher...
J'ai dit que je n'aurai plus de sentiments...
J'ai dit que je garderai la tête sur les épaules quoiqu'il arrive...
J'ai dit que je ne m'impliquerai plus...
J'ai dit je ne ferai que jouer...
J'ai dit que j'étais forte...
J'ai dit que rien ni personne ne pourra m'atteindre
J'ai dit que je jonglerai avec la raison et la passion...
J'ai dit que je pourrai m'arrêter quand je l'aurai décidé...
J'ai dit pleins d'autres choses...

Mais j'ai menti!

dimanche, août 27, 2006

Départ

J’ai quitté son lit…
J’ai quitté sa chambre…
J’ai quitté sa maison…

J’ai quitté sa vie.

On est sorti de la maison au même moment….
Il a pris sa voiture et j’ai pris la mienne…
On a fait un bout de chemin ensemble...
Un dernier bout de chemin…
On s’est arrêté à un feu l’un à côté de l’autre…
Et là il m’a dit : « C’est là que nos chemins se séparent »
(Il fallait qu’il remue le couteau dans la plaie !)
Il a pris une direction…
J’ai pris la direction opposée…
Nos chemins ne se croiseront peut être plus
Et si ça se trouve je ne le reverrai peut être jamais !


Il est parti

vendredi, août 25, 2006

Je me prends à mon propre jeu!

Je mords...
Je succombe au charme...
Je me dévoile...
Plus de mystère et plus de charme...
IL part...

lundi, août 21, 2006

Distance et Sentiments

Je ne sais pas de qui est cette citation, mais je l’aime bien.

« La distance est à l’amour (ou aux sentiments ;-)) ce que le vent est au feu, il éteint les petits et il rallume les grands. »

Vous en pensez quoi ?

jeudi, août 17, 2006

Le harcèlement sexuel

Dans les commentaires il y a eu une discussion à propos du harcèlement sexuel. C’est un truc qui m’est déjà arrivé lors des entretiens d’embauche. Heureusement que je m’en suis aperçue avant !
C’est pour cela que j’ai décidé d’écrire un post sur le harcèlement sexuel peut être que ça pourrait aider certaines personnes.
Il faut savoir tout d’abord que le harcèlement sexuel peut se limiter à des remarques, des gestes et des sons, actions qu’on laisse passer généralement par habitude ! Le harcèlement sexuel comportent aussi des actions de nature sexuelle indésirables pas recherchés qui provoque un sentiment d’insécurité, d’humiliation ou de malaise chez la personne harcelée.
En voici quelques exemples :
- Contact physique non souhaité, indésirable comme les attouchements, les tripotages ou les caresses,
- Blagues vulgaires ou remarques suggestives de nature sexuelle,
- Sobriquets dégradants comme poulette, "sexy", dragueur ou poupée,
-Sifflements embarrassants,
- Remarques insultantes sur l’orientation sexuelle,
- Remarques insultantes sur l'origine ethnique, la culture, l’aptitude ou la classe,
- Ton nom écrit sur les murs ou les bureaux; p. ex. "pour "s’amuser", "appelez xxxxxxx",
- Harcèlement criminel,

Ce n’est pas de ta faute :
Le harcèlement sexuel, cela peut arriver à n’importe qui, mais dans la majorité des cas, ce sont des femmes qui sont harcelées par des hommes. L'un des mythes les plus courants est de penser que c'est de ta faute: que tu portais des vêtements inappropriés; que tu étais trop amicale, que ta réaction est excessive. Cela est faux. Personne ne veut être harcelé.
Ne te blâme pas.
Tu n’es pas responsable du comportement de la personne qui te harcèle.
Certaines raisons pour lesquelles le harcèlement pourrait ne pas être signalé Il arrive qu’une personne harcelée ne dise rien pour les raisons suivantes :
- Elle se sent responsable
-Elle se sent impuissante, sans espoir et sans recours
-Elle peut ne pas savoir comment signaler le harcèlement
-Elle peut croire qu’on n’écoutera pas sa plainte ou qu’on ne la prendra pas au sérieux
-Elle peut vouloir faire comme si de rien n’était et espérer que le problème disparaîtra tout seul
-Elle peut ne pas vouloir causer de problèmes à l’école ou au travail
-Elle peut avoir peur de la personne qui la harcèle, de ses amis ou de sa famille
-Elle peut croire que l’école ou le milieu de travail ne la soutiendra pas ou que rien ne sera fait pour régler le problème
-Elle peut penser que ses amis ne feront rien pour la soutenir
-Elle peut se sentir gênée
-Elle peut ne pas vouloir causer de problèmes à la personne qui la harcèle
-Elle peut craindre que les autres n’apprennent ce qui se passe et craindre leurs réactions face à sa plainte
Les blagues offensantes, des demandes incessantes pour sortir avec toi, des sifflements qui t’embarrassent plutôt que de te faire plaisir, des images gravées sur les portes des toilettes, des messages injurieux envoyés par Internet - tous ces actes constituent du harcèlement. (Adapté d’un dépliant publié par le Sexual Assault Crisis Centre du comté d’Essex, Windsor. )

En Tunisie et en Août 2004, une loi contre les atteintes aux bonnes mœurs et le harcèlement sexuel a été promulguée. Cette loi porte modification de l’article 226 du Code pénal. Elle étend la définition du harcèlement sexuel aux gestes, paroles ou actes qui portent atteinte à la dignité ou aux sentiments d’autrui.


Loi n° 2004-73 du 2 août 2004, modifiant et complétant le code pénal concernant la répression des atteintes aux bonnes mœurs et du harcèlement sexuel Travaux Préparatoires: Discussion et adoption par la chambre des députés dans sa séance du 28 juillet 2004JORT n° 63 du 6 août 2004, page 2234
Au nom du peuple,
La chambre des députés ayant adopté.
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
Article uniqueNote La version parue au JORT, traduction en français, prévoit bien un article unique. En fait, il semble bien qu'il s'agisse d'une erreur et qu'il fallait plutôt indiqué article premier en raison des deux autres articles que comporte la loi. Nul doute qu'un rectificatif paraitra incessament.. - Les articles 226 bis, 226 ter et 226 quater sont ajoutés au code pénal comme suit :
Article 226 bis : Est puni de six mois d'emprisonnement et d'une amende de mille dinars quiconque porte publiquement atteinte aux bonnes mœurs ou à la morale publique par le geste ou la parole ou gène intentionnellement autrui d'une façon qui porte atteinte à la pudeur.Est passible des mêmes peines prévues au paragraphe précédent quiconque attire publiquement l'attention sur une occasion de commettre la débauche par des écrits, des enregistrements, des messages audio ou visuels, électroniques ou optiques.
Article 226 ter: Est puni d un an d'emprisonnement et d'une amende de trois mille dinars, celui qui commet le harcèlement sexuel.Est considéré comme harcèlement sexuel toute persistance dans la gêne d'autrui par la répétition d'actes ou de paroles ou de gestes susceptibles de porter atteinte à sa dignité ou d'affecter sa pudeur, et ce, dans le but de l'amener à se soumettre à ses propres désirs sexuels ou aux désirs sexuels d'autrui, ou en exerçant sur lui des pressions de nature à affaiblir sa volonté de résister à ses désirs.La peine est portée au double lorsque l'infraction est commise à l'encontre d'un enfant ou d'autres personnes particulièrement exposées du fait d'une carence mentale ou physique qui les empêche de résister à l'auteur du harcèlement.
Article 226 quater: Les peines prévues aux deux articles précédents ne préjudicient pas à l'application des peines plus sévères prévues pour d'autres infractions.Les poursuites ne peuvent être exercées qu'à la demande du ministère public sur la hase d'une plainte de la victime.Si une ordonnance de non-lieu ou un jugement d'acquittement sont rendus, la personne contre laquelle la plainte a été dirigée peut demander, s'il y a lieu, la réparation du dommage subi sans préjudice des poursuites pénales du chef de dénonciation calomnieuse.

Art. 2. - L'intitulé du paragraphe premier de la troisième section du chapitre premier du titre deuxième du code pénal est modifié comme suit :« Des atteintes aux bonnes mœurs et du harcèlement sexuel ».
Art. 3. - Sont abrogées les dispositions du décret du 25 avril 1940, relatif à la répression des atteintes aux bonnes mœurs.
La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la République Tunisienne et exécutée comme loi de l'Etat.
Tunis, le 2 août 2004.
Zine El Abidine Ben Ali

mardi, août 15, 2006

Odeur...

« Chaque maison a son odeur à laquelle ses habitants ne prennent plus garde, sauf après une longue absence. Quand une maison n'a pas d'odeur, elle effraie ; on a l'impression qu'elle cache un secret, la maladie. » Robert Charbonneau

Moi je dirai que chaque corps a une odeur qui le distingue
Pas un parfum, mais une odeur particulière
Que tu ne cesseras de sentir, que ton nez se baladera instinctivement sur son corps pour capter cette odeur, pour la chercher…
Pour te remplir les narines…
Pour t’imprégner de cette odeur…
Pour l’avoir dans la peau…
Quand tu percevras cette odeur saches que tu as pénétré dans le cœur de la personne

dimanche, août 13, 2006

Féminin/Masculin

C'est quoi le féminin de "assis sur le canapé"?
Réponse : c'est "debout dans la cuisine"


Bonne fète à toutes les femmes!

Lepouvoir de la langue

La langue, un organe pas toujours utilisé ou pas très bien utilisé et pourtant il a beaucoup de pouvoirs !

Sur le corps d’une femme…
Les lèvres…
Lécher le cou…
Lécher le bout des seins…
Le lobe des oreilles…
Le nombril…
La chute des reins…
Entre les cuisses…
L’intimité...
Les lèvres…
Avec le bout de la langue, sentir une humidité, une douceur, une chaleur…
C’est très sensuel…
Ça a un effet spécial.

Et pour messieurs
Les oreilles…
Les lèvres… les goûter avec la langue… toujours le bout de la langue… à peine les toucher…
Le cou…
Le bas du dos…
Le voisinage de son pénis…
Utiliser la langue sur son sexe en regardant son partenaire…

Ça ne laisse personne indifférent, à condition évidemment de ne pas mettre toute sa salive avec et de ne pas lécher comme notre chien le fait affectueusement. Il faut que ce soit avec le bout de la langue et en douceur…

Reprise

C’est très difficile de reprendre le boulot après un congé surtout si on n’a pas assez profité de ce congé.
Pourquoi est-ce qu’on doit travailler et pourquoi est-ce qu’on a besoin de l’argent pour vivre.
On devrait revenir au troc.
Imaginer une dizaine de vache contre une clio…
Deux ou trois moutons pour un VTT…
Payer le médecin en légumes ou en semoule…
Bon c’est vrai que ce n’est pas très pratique mais ça pourrait éviter le travail !
On le fait bien avec le pétrole « Pétrole contre nourriture » et pourtant c’est pas facile à transporter !!

dimanche, août 06, 2006

Les femmes sont-elles matérialistes?

Est-ce qu’une femme est par définition matérialiste ?
Est-ce que même si elle prétend ne pas l’être elle l’est inconsciemment ?
Et est ce que dans le choix de ses conquêtes la femme donne beaucoup plus d’importance au critère matériel ?

Je sais que la gente masculine répondra à ces questions par l’affirmative.
Il faut les comprendre, certaines femmes sont extrêmement matérialistes.
Mais mes chers messieurs, il ne faut pas généraliser.


Et mes chères dames, vous qui donnez beaucoup d’importance aux pesos, sachez que le plus important dans la vie c’est la santé et croyez-moi vous avez beau avoir tout l’argent du monde si vous n’avez pas la santé ou bien si cet argent ne peut pas sauver un être qui vous est cher, vous ne donnerez plus autant d’importance à l’argent. Je dirai même que vous pouvez le haïr.

Est-ce que ce critère matériel est important chez les hommes ?
Est-ce que certains d’entre vous choisissent leurs partenaires en fonction de leur compte en banque ?

Enjoying sex!

A man asks his girl-friend : who enjoys sex more men or women?
She replies: when you put your finger in your ear and shake it, what feels better, your finger or your ear?

lundi, juillet 24, 2006

Live from my bed 2

Je me surprends au milieu de la nuit …
Mes mains se baladant sur mon corps nu …
Caressant mes seins…
Mes fesses…
Mes cuisses…
C’est comme si je découvre mon corps pour la première fois…
Mes mains se comportent comme celles d’un inconnu…
Timide…
Doux…
Hésitant des fois…
Elles se baladent…
Effleurent mes lèvres…
Un doigt pénètre dans ma bouche…
Elles caressent mon cou…
Touchent le bout de mes seins…
Avec le doigt encore humide avec le contact de ma salive…
Les caressent…
Une sensation de douceur…
Une rondeur agréable…
Ces mains caressent mon ventre…
Jouent avec mon nombril…
S’attardent sur mes fesses…
Descendent vers mes cuisses…
Puis remontent vers mes fesses…
Puis elles se perdent dans mon corps…
Et ces mains hésitantes se transforment en mains expertes...

vendredi, juillet 21, 2006

Impuissance!

Je n’arrive pas à dormir
Non pas à cause d’une envie soudaine
Ça serait trop égoïste de ma part
Les photos que j’ai vues sur le net d’enfant libanais me rendent malade
Elles me hantent
Je n’arrive pas à me les ôter de l’esprit
Je ferme les yeux et je les vois
C’est une horreur
Peu importe leur appartenance et peu importe où est ce qu’ils se trouvent les enfants ne doivent pas souffrir…
Ils ne doivent pas payer pour la bêtise des grands ou plutôt de ceux qui se croient grands…
Je ne sais pas ce qu’il faut de plus pour faire réagir le monde ?
Ce n’est pas assez tout ça ?
Est-ce qu’il y a pire ?
Je ne peux pas imaginer qu’il puisse y avoir pire que ça !
Je m’en veux de pouvoir dormir tranquillement le soir
Je m’en veux d’avoir un repas qui m’attend
De me sentir en sécurité…
De ne rien pouvoir faire
Je me sens insignifiante
Impuissante…

J’ai une pensée particulière à une amie libanaise qui vie en Tunisie et qui est rentrée au Liban avec ses enfants avec ses enfants. Je n’arrive pas à la joindre. Je sais qu’elle est entrain d’essayer de regagner le Tunisie et j’espère la revoir bientôt ici.

Je ne veux surtout pas de commentaire pour me dire que c’est pas le style de mon blog ce genre de post !

vendredi, juillet 14, 2006

Hot stuff!

Quelle est votre saison préfèrée?
C’est l’un des sujets abordés lors d’une rencontre sympathique un samedi matin.
Quelqu’un était d’accord avec moi que l’hiver c’était la meilleure saison
Pour les vêtements à porter…
Pour les plats à manger…
Pour la verdure dans les champs…
Pour la beauté de la pluie…
Mais surtout pour le sexe !
On a envie que pendant notre sommeil il y ait quelqu’un qui vient se blottir contre notre corps
Qu’il nous prenne dans ses bras…
Qu’il ne nous lâche pas….
On a envie de faire l’amour…
De nous réchauffer…
Je ne sais pas vous mais moi j’adore la sensation qu’on a pour nous déshabiller et aller directement sous la couette parce qu’on a froid…
Se coller l’un contre l’autre…
Puis après avoir fait l’amour on a chaud et on repousse la couette…
J’adore ce moment…
Vivement l’hiver !!

Imaginez s’il n’y avait pas la climatisation, personne ne voudra plus faire l’amour en été…
Neuf mois après la période de haute canicule on enregistrera une baisse dans le taux de natalité !

Mais je tiens à préciser que faire l’amour dans un hammam ou un sauna est une chose très spéciale
Peut être que le fait d’aller volontairement vers la chaleur…
Choisir de transpirer…
Rend la chose plus excitante…
Les deux corps entrelacés…
Ils ne font plus qu’un…
En sueur…
Une même chaleur qui les envahit…
Les mains qui glissent…
Les cheveux mouillés qui se mêlent au jeu…
Qui tombent et se collent contre la poitrine…
Qui s’immiscent entre les lèvres…
Les gouttes de sueur qui glissent sur les seins et qui marquent un temps d’arrêt sur les tétons qui pointent…
La langue qui se promène sur le corps du partenaire …
Le goût légèrement salé de son corps…
Les odeurs…
Le goût de ses lèvres…
La chaleur de son corps humide…
L’étreinte…

Bon aller une douche bien fraîche s’impose !!

samedi, juillet 01, 2006

A toi...

J’aurai préféré que tu lises ces mots au fur et à mesure qu’ils apparaissent sur l’écran
C’est beaucoup plus intéressant quand je sais que t’es entrain de me lire en même temps…
Je sais que la réaction est instantanée…
Et donc je sais par où il faut commencer…
Pour aller dans le même sens que la chaleur qui va naître en toi…
Et j'aurais tes commentaires qui vont enrichir et booster mon imagination…
Bientôt l’heure du dîner et si t’as envie d’un dessert viens me voir…
Un dessert voluptueux…
Doux…
Un dessert qui va t'envoûter…
Que tu dégusteras avec tous tes sens…
Tu sentiras sa douceur au toucher, son odeur, son goût avec le bout de ta langue.
Tu écouteras les battements de son coeur
Et tu le percevras avec ton âme…
Et ce dessert percevra aussi ton moindre soupir…
Il sentira la chaleur qui envahit ton coup, avec sa langue…
Et puis remontras un peu, et s'empare de ta bouche…
Puis redescend…
Et sur ton torse il dépose mille baisers…
Remonte encore parce que ta bouche lui manque
Redescend encore…
Se blottit contre toi…
Tu le serres dans tes bras…
Et ça lui fait le plus grand bien…
Tu lui apportes du réconfort…
Tu lui apportes de la douceur…
Tu lui apportes tout ce dont il a besoin en ce moment…

Un moment de paix et de sérénité

Un moment rare
Précieux
Inoubliable

Cette chaleur que je sens en toi…
Qui réchauffe mon cœur…
Me pousse à descendre encore plus bas, pour doubler ce moment de réconfort d'un moment de plaisir…
Intense.

Et c’est là que ton imagination entre en jeu !

jeudi, juin 29, 2006

Réincarnation

Quand je vois l’injustice dans ce monde,
Quand je vois qu’il y a des enfants qui naissent handicapés
Quand je vois un vieil homme le dos courbé entrain de nettoyer la rue
Quand je vois un gamin qui meurt de faim au vrai sens du terme
Je trouve la vie trop dure avec eux
Je me dis : « qu’ont-ils fait pour mériter cela ? »
Pourquoi un enfant arrive-t-il au monde en bonne santé tandis qu’un autre arrive au monde avec un handicap mental ou physique ?
Pourquoi un enfant a toutes les conditions favorables pour étudier et l’autre ne sait même pas écrire son prénom ?

Je me pose toujours ces questions
Et la seule réponse qui, disons, apaise ma rage c’est la réincarnation
Je ne sais pas si c’est fondé ou pas
Je ne sais pas si ça existe réellement ou pas
Mais le fait de penser que nous puissions nous réincarner en fonction de ce que nous avons été dans notre vie antérieure…
Que nos actes puissent être punis dans notre prochaine vie…

Imaginez si tout le monde croyait à la réincarnation ?
Nous penserions deux fois avant de faire du mal…
Nous nous entre aiderions…
Nous améliorerions notre vie et celles des autres…

Je me demande : « Si la réincarnation existait, en quoi George Bush serait-il réincarné? »
Je suis curieuse de le voir dans une prochaine vie !!

mardi, juin 27, 2006

First Kiss

On a beau découvrir les différentes facettes de l’amour
On a beau découvrir les différents aspects du sexe
Le premier baiser est toujours un truc exceptionnel
Je ne parle pas du premier baiser de toute la vie, mais de la vie d’un couple
Sur le pas de la porte…
Ou avant de descendre de la voiture après une rencontre…
Tous les deux savent ce qu’ils veulent…
Le baiser ! Le baiser ! Le baiser !
Le point de départ d’une nouvelle relation…
Ou d’une nouvelle illusion…
Peu importe !
Il est tout simplement magique !
Surtout si le partenaire sait s’y prendre
Pendant un moment t’as l’impression qu’autour de toi le monde s’est arrêté de tourner
On a toujours envie de faire durer ce baiser…
Parce qu’il est unique…
Doux…
Sensuel…
Il réveil des sensations en nous…
Notre cœur commence à battre très fort…
On a envie de retourner en arrière et de recommencer pour avoir la même sensation…
Je me demande si les hommes pensent la même chose du premier baiser..
On est différent
So different !
Mais un premier baiser est un premier baiser !

samedi, juin 24, 2006

Précisions

C'est drôle de lire tous ces commentaires!
Je suis pour que les gens s'expriment et qu'ils disent tous ce qu'ils pensent, en toute liberté.
Mais ce que j'arrive pas à comprendre c'est que pourquoi une personne qui n'apprécie pas mes posts, mes idées et pensées aussi négatives ou je ne sais quels autres qualificatifs aimerait elle employer, revient à chaque fois sur ce blog pour y ajouter des commentaires?
Sincèrement moi quand j'ai touché, ou j'ai gouté à une chose qui ne me plait pas je ne refais pas cette chose!
Sinon j'aimerai dire à cet utilisateur anonyme qui a écrit une vingtaine de commentaires
Que je ne suis pas fan des séries TV
Que je regarde trés rarement la télé
Que je n'ai jamais vu un film avec Jennifer Lopez parce que je suis certaine que c'est le genre de films qui nous rend encore plus bête
Que si je suis célibataire c'est parceque c'est un choix
Et que j'éspère pour elle qu'elle lira dans toutes sa vie la moitié des livres que j'ai lu jusqu'à maintenant!
Et j'ai lu tous types de livres parceque je suis ouverte à tout et que je suis avide de connaissance.

Mes petits textes sont inspirés de ma propre vie, une vie qui n'a pas toujours été rose...
Beaucoup de souffrances...
Malheur...
Mais ce qui est bien c'est que chaque jour qui passe, chaque moment vécu, que ce soit de joie ou de tristesse m'apprend quelque chose...
Je vie ma vie intensément mais sans nouir à personnes et je sais que tout le monde ne peut pas en dire autant...

La vie m'a appris à être tolérente..
La tolérence est une bonne chose...
Dieu est tolérent..
C'est pas à nous de juger les gens et croyez moi sur certains de nos actes ce n'est même pas la peine d'attendre le jour du jugement, la vie est toujours là pour ne donner des leçons...
C'est juste une question de temps...

Sinon pour ce qui est des fantasmes des uns et des autres, ce sont des fantasmes, c'est bien s'ils sont sains... Mais chacun est libre de penser ce qu'il veut et d'aller au bout de ses pensées
Et puis chacun est libre tant qu'il assume les coséquences de ses actes!

Pour mon dernier poste qui est apparemment choquant pour certaines personnes, je ne pensais pas que j'allais heurter la sensibilité de ces personnes.. Vous savez pour moi le sexe est l'une des plus belles choses de la vie et le fait d'en discuter entre amis est une chose qui me paraît naturelle, pour moi y a jamais eu de tabou autour de ça.

Le fait d'écrire ça sur mon blog me paraît aussi naturel que d'en parler avec mes amis, c'est un blog, c'est un moyen de s'exprimer en toutes liberté et je ne veux surtout pas m'autosensurer.
Je l'ai dit dans mes premiers posts, que j'allais être moi, que j'allais raconter tout ce qui me passe par la tête peu importe l'ordre, l'importance, l'intimité ou la violence des mes pensées.


Je vous remercie pour vos commentaires, c'est trés enrichissant cet échange, mais aussi négatifs, aussi critiques et aussi méchants soient ils il ne m'empècheront pas d'écrire ce que j'ai envie d'écrire.

Bonne lecture et peu importes leurs positions et leur teneur vos commentaires sont toujours les bienvenus!

jeudi, juin 08, 2006

Sans titre!

Une amie est partie à Rome et est revenue avec une découverte après avoir vu la beauté des romains. Elle a dit qu’il y a l’orgasme vaginal, l’orgasme clitoridien et qu’à Rome il y avait l'orgasme visuel.
J’ai trouvé ça amusant !

Live from my bed

2 heures du mat, quelque chose m’a réveillée…
Une sensation…
Ça m’arrive très souvent…
Me réveiller au milieu de la nuit…
Quelque chose se serre entre mes cuisses…
Un espace vide qui a besoin d’être comblé…
Une envie soudaine ou réveillée d’un rêve érotique qui a envie de se poursuivre dans la réalité…
Mais je suis seule dans mon lit…
Personne pour satisfaire cette envie soudaine…
Je me serai contentée de deux doigts qui effleurent mon intimité…
Les miens ne sont pas doués et ne feront pas l’affaire…
Ils ne sont pas experts sur mon corps à moi, mais le sont ailleurs…
Je reviens sur ces deux doigts…
Qui caressent mes cuisses…
Remontent doucement…
Sentent la chaleur…
L’humidité…
Me caressent…
En douceur…
Juste des doigts…

jeudi, juin 01, 2006

Ma Religion

Récemment on m’a posé la question sur la religion
La mienne
Alors j’ai pensé que je pourrai écrire ma réponse pour voire vos commentaires
Tout d’abord, je suis croyante
Je crois en Dieu et j’ai la foi
Je ne suis pas pratiquante
Mais tout cela ne m’empêche pas de me poser beaucoup de questions
Sur Dieu…
Sur notre existence…
Sur nos principes et valeurs…

Ma religion à moi c’est un ensemble de normes universelles…
Un ensemble de principes qui nous guident…
Distinguer le bien du mal…
Ne pas faire du mal aux autres…Ne pas les blesser…
Ne pas tricher… et ne pas être hypocrite…
Etre honnête et franc…
Prendre soin de notre environnement…
Prendre soin de nos proches…
Aider…
Aimer…
Toujours apprendre…
Le respect des autres…
Travailler…
Evoluer…

Ma religion à moi est une religion de paix.

Je me pose souvent des questions à propos de ça…
S’il n’y avait pas de religion ou bien s’il y en avait eu une seule…
Beaucoup de guerre et de massacres auraient pu être évités…

Sans religions comment est ce que le monde serait ?
Et l’histoire ?

dimanche, mai 28, 2006

Couples et routine

Pourquoi, du côté des hommes comme celui des femmes, une certaine routine s’installe après un certain temps ?
Plus d’effort
La personne est déjà acquise
Elle est là, elle ne va pas partir..
La fièvre des premiers jours ou des premiers soirs disparaît
Plus de surprise…
Plus d’imagination…
Les petites attentions…
Les coups de fil nocturnes…
Les fleurs, le chocolat…
Plus de folie…
Plus de « aller on se fait un bain de minuit »
Ou de « si on se faisait un gâteau au chocolat » à 3h du mat…
Plus de « tu me rejoins sous la douche » après l’amour…
Des petites folies de rien du tout et qui ne coûtent rien et qui peuvent égayer la vie d’un couple…
De la magie…
Je ne suis pas mariée, mais c’est ce qui me fait peur dans le mariage…
Ne plus avoir à faire des efforts pour l’autre puisqu’il est là…
Il a signé un contrat à durée indéterminé…
(D’ailleurs que l’union de deux être ait comme manifestation des signatures et des témoins c’est une vraie absurdité qui gâche le charme de cette union, franchement ils auraient du imaginer autre chose !! )
Ca qu’ils ne veulent pas comprendre (hommes et femmes confondus), c’est que le plus important ce n’est pas d’avoir épousé la personne qu’on aime ou qu’on veut…
Le plus important c’est de savoir GARDER cette personne !

dimanche, mai 21, 2006

Ennemie publique numéro 1!!!

30ans célibataire
Deux mots à ne pas prononcer dans certains endroits !!
Avoir trente ans…
Etre célibataire…
Avoir un physique avantageux…
Assez sexy…
Assez intelligente (là je fais preuve de modestie !!)
Ça pourrait être un handicap des fois, surtout dans une soirée où il y a des couples !!
Je deviens l’ennemie publique numéro un de mesdames !
J’avoue que des fois ça m’amuse et je joue un peu le jeu qu’elles redoutent…
(Mais rassurez-vous sans aller très loin mes principes m’en empêchent !)
Alors 30 ans et célibataire…
Généralement il y a deux positions prises par les personnes qui se trouvent en face de vous :
La 1ère, m’intimider et me mettre mal à l’aise, mais au fond d’elles mêmes, ces personnes savent que ce genre de propos ne m’atteignent pas :
« Tu ne t’es toujours pas mariée ? Comment ça se fait ? Maktoub ! Mais ça viendra !
Jamais je n’aurai pensé que je me marierai avant toi!Ton horloge biologique tourne ! »
Ça c’est la réaction de celles qui veulent prendre leur revanche par rapport au passé, un passé dans lequel j’étais, sans entrer dans les détails…
Mais ma réponse est toujours prête : il y a l’adoption… j’épouserai un homme qui a déjà eu des enfants d’un premier mariage… la grossesse assistée même à 45 ans… je compte encore profiter de mon célibat il y a certains hommes que j’aimerai ajouter à mon palmarès…
J’essaye d’avoir la réponse la plus choquante possible !! Histoire d’animer leurs prochains commérages !!

Et la deuxième réaction, c’est celle des gens qui me connaissent très bien :
« Tu ne veux toujours pas te caser ? Tu tiens trop à ton indépendance ? Avec tous les mecs qui te rôdent autour aucun d’eux n’a réussi à t’avoir ? Tu tomberas un jour !! »

Et vous l’avez certainement deviné, c’est la deuxième que je préfère !!

Revenons aux soirées dans lesquelles je me présente toute seule, avec une jolie tenue sexy sans tomber dans la provocation…

Alors comme j’ai une plus grande aptitude à communiquer avec les hommes, leurs compagnes n’apprécient pas trop cela…
Et donc elles essayent de montrer par tous les moyens que c’est leur mec
Et en même temps elles ne peuvent pas s’immiscer dans la discussion, moi je parlais de foot, de formule 1… Tous les sujets qu’une femme normale déteste…
Elles voyaient en moi une menace potentielle…
Et moi je jouais le jeu, juste pour voir leur mise en scène…
La façon avec laquelle elles essayaient de montrer qu’elles sont bien dans leur couple..
J’avais l’impression qu’elles étaient des "chats" qui marquaient leur territoire !

Je me demandais si ces filles n’avaient pas confiance en moi, la célibataire de 30 ans, spontanée et indépendante…
(Je pense plutôt qu’elles ne me connaissaient pas !!)

Ou bien tout simplement elles n’avaient pas confiance en leurs compagnons ?

lundi, mai 15, 2006

Homme/Femme

Homme/Femme
L’éternel conflit…
Egalité des sexes…
Domination…
Machisme…
Rapport de Force…
Incompréhension, différence…
Indifférence…
Attirance…
Dégoût…
Un véritable jeu !
Le concept de femme objet…
(Qui a tendance à s’inverser pour devenir l’homme objet…)
Des malentendus…
Vous savez quoi ?
Le bon Dieu quand il nous a créé, il aurait dû fournir aux hommes le mode d’emploi des femmes et aux femmes le mode d’emploi des hommes !!
Ça aurait pu éviter pas mal de problèmes !!
Ça aurait pu éviter des guerres !!
Ça aurait été la solution à beaucoup de problèmes…
Imaginer…
Un mode d’emploi des femmes et un pour les hommes ?
Bon les filles, pour les hommes, le mode d’emploi je pourrai vous aider si vous avez des questions !!

Fantasmes...

Notre imagination qui nourrit nos fantasmes…
Ou bien plutôt le contraire : nos fantasmes qui nourrissent notre imagination…
Peu importe…
Ils sont là !!
Ils nous hantent…
Ils hantent nos nuits…
Certains d’entre eux, les plus banales, sont réalisables
D’autres le sont moins, ou ne le sont pas
Et c’est ce qui en fait des fantasmes !!
Qui n’en a pas ?
Ceux qui disent qui n’ont pas de fantasmes, c’est qu’ils en ont tellement honte qu’ils n’osent même pas en parler !
Les hommes mariés, n’osent pas en parler avec leurs épouses et vont assouvir leur désir ailleurs…
Les femmes, généralement, gardent ça pour elles-mêmes au risque de passer à côté d’un plaisir intense…
Si j’en parle, c’est justement parce que j’ai eu des discussions avec des femmes mariées, qui ont pleins "d’idées", pleins d’envies…
De désirs inassouvis…
Des femmes qui me disent qu’elles reprochent à leurs maris le fait qu’ils leur fassent l’amour d’une façon très "conventionnelle"…
Absence d’imagination…
Faire l’amour est devenu une tâche routinière…
Un devoir…
Allez vers vos conjoints et essayer de creuser en eux…
Poussez les à vous demander les choses les plus insolites et les plus inattendues…
Ce genre de chose peut révolutionner la vie d’un couple !

lundi, mai 01, 2006

Ce que je voulais être... Ce que je suis... Mon avenir?

Quand j’étais une petite fille,
Je croyais aux comptes de fées…
Aux histoires qui finissent bien…
Au grand amour…
J’avais beaucoup de rêves et je n’avais pas de doute sur leur réalisation…
Je ne pensais pas que beaucoup de chose pouvaient entraver notre volonté…
Je ne croyais pas aux obstacles infranchissables…
Je ne croyais pas à l’impossible…
Je pensais que tous ce que les gens te racontent était vrai, parce qu’à l’époque les termes mensonge, hypocrisie… n’existaient pas dans mon vocabulaire
Par contre, je connaissais des termes comme innocence, naïveté…

Quand j’étais petite fille
Je voulais être chirurgienne
Je me voyais à 30 ans bien installée dans ma famille
Un gentil mari, d’adorables enfants, un chien, des chats…
Une maison avec un jardin..

Aujourd’hui j’ai 30 ans
Je ne suis pas médecin mais je suis satisfaite de ma carrière professionnelle
Je n’ai pas grand-chose à envier aux médecin sauf peut être l’aspect humanitaire de leur travail
Je ne suis pas mariée
Je n’ai pas d’enfants
Je vie dans une maison avec un joli jardin
J’ai un chien et un chat…

Mais je ne suis plus la petite fille que j’étais
J’ai connu l’hypocrisie…
Les obstacles…
Les mensonges…
La trahison…
Je ne crois plus aux comptes de fées…
Je ne crois plus vraiment au grand amour…
Mais je crois à l’amour, à la complicité, à l’entente…

Mais j’ai gardé la spontanéité…
La gaieté…
Et au fond de moi, il y a toujours la petite fille rêveuse que j’étais

mercredi, avril 26, 2006

Lâcheté!!

Je trouve que c'est vraiment lâche de se cacher derrière une fausse identité..
Un pseudo..
Pour pouvoir être soi-même..
Nous ne pouvons pas nous empécher d'être hypocrite même avec notre propre personne..
Et quelle est la cause de tout cela?
La pression sociale
Les traditions, les coutumes..
Les "ce qu'on dira-t-on?"
Les gens..
La religion..
La famille...
TOUT!!!
Quand est-ce qu'on réussira à nous libérer de tout cela?
A assumer ce que nous sommes, assumer nos faits et gestes..
Dire ce qu'on pense tout bas..
Porter nos idées bien haut..
Prendre une position..
Dépasser tous ces obstacles moraux..
Détruire le concept de tabou...
Ne pas avoir peur de choquer..

lundi, avril 24, 2006

"Qu'est ce que tu aimes le plus dans la vie?"

Hier, je me promenais avec une petite fille de 10 ans dans une forêt
Elle m'a parlé de ses rêves, de ses ambitions, de ses projets d'avenir..
Et elle m'a demandé quand j'étais à son âge comment je voyais mon avenir..
Et en lui répondant je me suis aperçue que je ne suis pas l'adulte que je projetai d'être quand j'étais enfant
Je ne peux pas dire si je suis meilleure ou pire..
Tout ce que je peux dire c'est que je ne correspond pas à l'image que j'avais en tête quand j'étais une petite fille de 10 ans..
Puis elle m'a posé la question suivante:
"Qu'est ce que tu aimes le plus dans la vie?"
Et là j'ai sèché..
J'avais pas de réponse..
C'est drôle ce que les enfants peuvent nous apprendre
Elle, elle savait ce qu'elle voulait, ce qu'elle aimait
Et pas moi!!